Pourquoi porter un gilet jaune à vélo ?

Économique et écologique, le vélo est un moyen de transport apprécié pour effectuer son vélotaf, se promener, ou effectuer des trajets du quotidien. Que vous rouliez en ville ou à la campagne, et en toute saison, les cyclistes sont de plus en plus nombreux. Pour ne pas se mettre en danger, il est indispensable de respecter certaines précautions en roulant à vélo. La visibilité est le premier aspect à considérer pour assurer sa sécurité. Pour cela, porter un gilet jaune à vélo est nécessaire. Voyons dans quelle mesure le port du gilet jaune est obligatoire à vélo et quels sont ses intérêts.

Les avantages de porter un gilet jaune à vélo ?

Le gilet jaune est un accessoire très populaire chez les cyclistes. C’est un équipement de protection incontournable qui permet de se rendre visible des autres usagers de la route. Le gilet jaune pour cycliste attire l’œil grâce à sa couleur jaune fluorescente. Muni de bandes horizontales rétro réfléchissantes, il renvoie une luminosité intense lorsqu’il est éclairé par les phares d’une voiture la nuit.
Le gilet réfléchissant pour vélo présente plusieurs intérêts :

  • Il augmente la visibilité du cycliste : la nuit, en cas de faible luminosité ou par temps couvert, la couleur du gilet fluo pour vélo rend le cycliste immédiatement visible pour les automobilistes. Les risques d’accident sont alors nettement diminués.
  • Il est confortable : le gilet réfléchissant de vélo est spécialement conçu pour offrir confort et praticité aux cyclistes. Léger et respirant, il est facile à enfiler, même pour les enfants. Il ne gêne pas les mouvements et peut être porté par dessus n’importe quel vêtement.
  • Il est accessible : il est facile de se procurer un gilet réfléchissant de vélo. Vendu en grande surface, en magasin de vélo ou sur internet, c’est un accessoire peu onéreux accessible même aux petits budgets.

Que dit la loi sur le port d’un gilet réfléchissant à vélo ?

Pour savoir si le gilet jaune est obligatoire à vélo, il suffit de se référer au Code de la Route. L’Article R431-1-1 précise dans quelles situations le gilet jaune est obligatoire à vélo : « Lorsqu’ils circulent la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et passager d’un cycle doivent porter hors agglomération un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation. »

Ces règles établies, le port du gilet jaune à vélo reste vivement conseillé en toutes circonstances, afin de maximiser sa sécurité.

La loi précise que le gilet réfléchissant de vélo doit être conforme à la réglementation. Cela signifie que votre gilet doit répondre à la norme européenne EN 1150, relative aux vêtements à haute visibilité à usage des particuliers. Lors de l’achat de votre gilet réfléchissant pour vélo, vérifiez s’il comporte la mention « CE » sur son étiquette ou sur son emballage. Assurez-vous également que le gilet dispose bien de bandes horizontales réfléchissantes.

Que risque t-on si on ne porte pas de gilet jaune à vélo la nuit ?

Un cycliste qui ne porte pas de gilet jaune à vélo la nuit s’expose à une contravention de 2ème classe, ce qui implique une amende de 35€, ou de 22€ en cas de minoration.
Au-delà de l’aspect financier, le risque majeur de ne pas mettre de gilet jaune à vélo la nuit est de s’exposer à un accident de la route. Sans gilet réfléchissant, un cycliste n’est pas visible dans l’obscurité. Les automobilistes ou les autres usagers de la route ne sont alors pas en mesure de l’apercevoir, ce qui peut occasionner des collisions et des blessures graves.
De plus, le cycliste qui ne porte pas de gilet jaune à vélo la nuit peut être tenu pour responsable en cas d’accident de la route ou avec un piéton.

Tous les cyclistes ont donc intérêt à se munir d’un gilet réfléchissant de vélo lorsqu’ils circulent la nuit ou dans des conditions de luminosité faibles.

Les alternatives au gilet jaune à vélo ?

Le gilet jaune à vélo n’est pas le seul équipement permettant de renforcer la sécurité des cyclistes. D’autres accessoires sont recommandés voire obligatoires :

  • Les catadioptres : Ce sont de petits systèmes réfléchissants colorés disposés à l’arrière, à l’avant, sur les côtés et sur les pédales du vélo. Ils sont obligatoires quelles que soient les conditions de circulation.
  • Les lumières : la nuit ou en cas de visibilité réduite, il est obligatoire d’équiper son vélo de systèmes d’éclairage avant et arrière.
  • Le harnais réfléchissant : cette bande de tissu réfléchissante, portée par dessus les vêtements, permet d’augmenter la visibilité. Le harnais peut être associé au gilet réfléchissant de vélo.
  • Les brassards, bracelets et serres pantalons réfléchissants : ces accessoires attirent l’attention des automobilistes et des autres usagers. Ils complètent l’équipement de sécurité du cycliste et sont particulièrement adaptés aux enfants
  • Les bandes réfléchissantes : elles se fixent facilement au vélo ou au casque.

Vous connaissez maintenant les enjeux et les intérêts du port du gilet réfléchissant à vélo. Peu coûteux et pratique, cet accessoire est un indispensable pour vous rendre visible et assurer votre sécurité lors de toutes vos sorties à vélo.

Gilet Jaune vélo XLCGilet de Sécurité XLC JE-R01 Jaune Fluo.24,99€Découvrir sur Alltricks
Harnais réfléchissant RFXHarnais réfléchissant City16,95€Découvrir sur Alltricks
Bandes réfléchissantes B REFLECTIVE8 bandes d’autocollants réfléchissants de 1x15cm11,00€Découvrir sur Alltricks

LES DERNIERS ARTICLES

- COMMENT CHOISIR SON VELO -spot_img