Comment transporter son vélo en avion ?

Pour les passionnés de cyclisme, voyager avec son vélo est souvent un must. Que ce soit pour une compétition, une randonnée ou simplement pour découvrir de nouveaux paysages, emporter son vélo en avion peut s’avérer être un véritable défi.

Que prévoit les compagnies aériennes pour le transport des vélos ?

La plupart des compagnies aériennes permettent le transport des vélos, mais les réglementations varient d’une compagnie à l’autre. En général, les compagnies aériennes limitent le poids et la taille des vélos transportés en avion. Les réglementations sont également différentes selon que le voyage est national ou international.

Il est important de se renseigner auprès de la compagnie aérienne avant de réserver un billet d’avion pour connaître les règles et les coûts associés au transport de votre vélo. Certains transporteurs facturent des frais supplémentaires pour le transport des vélos, tandis que d’autres l’incluent dans le tarif de base (ce qui est très rare).

Comment emballer son vélo pour le transporter en avion ?

L’emballage est l’une des étapes les plus importantes pour assurer la sécurité de votre vélo lors de son transport en avion. Si vous emportez un vélo coûteux ou de valeur sentimentale, vous voudrez vous assurer qu’il est correctement protégé.

Il existe plusieurs méthodes pour emballer un vélo pour le transport en avion. L’une des plus courantes consiste à utiliser une housse de transport pour vélo. Ces housses sont conçues pour protéger votre vélo pendant le transport et sont souvent équipées de rembourrage pour absorber les chocs. Elles sont également faciles à transporter et à ranger une fois que vous avez atteint votre destination.

Une autre option consiste à utiliser un carton pour vélo. Les cartons sont généralement fournis par les magasins de vélos et sont conçus pour le transport de vélos en avion. Ils sont souvent moins coûteux que les housses de transport, mais peuvent être plus difficiles à transporter et à stocker une fois que vous avez atteint votre destination.

Les solutions de housses et cartons pour protéger son vélo

Si vous optez pour une housse de transport pour votre vélo, vous devrez choisir entre une housse souple ou rigide. Les housses souples sont souvent plus légères et plus faciles à transporter, mais elles offrent généralement moins de protection que les housses rigides.

Les housses rigides, quant à elles, sont conçues pour offrir une protection maximale à votre vélo. Elles sont souvent équipées de mousse et de coques en plastique dur pour absorber les chocs. Elles sont également souvent plus lourdes et plus difficiles à transporter que les housses souples.

Les cartons pour vélo sont généralement en carton ondulé et sont conçus pour protéger votre vélo pendant le transport. Ils sont souvent équipés de rembourrage pour protéger les parties les plus fragiles de votre vélo, comme les roues et les dérailleurs. Les cartons sont souvent moins chers que les housses de transport, mais ils sont plus volumineux et plus difficiles à transporter. Astuce, vous pouvez demander à votre vélociste s’il a pas de cartons à jetter afin d’économiser l’achat d’un carton de transport.

Quelles sont les zones du vélo à bien protéger ?

Lorsque vous emballerez votre vélo pour le transport en avion, il est important de protéger certaines parties vulnérables. Les parties les plus importantes à protéger sont les roues, les dérailleurs et la tige de selle.

Les roues sont les parties les plus susceptibles d’être endommagées pendant le transport. Assurez-vous de retirer les roues de votre vélo et de les emballer individuellement. Vous pouvez utiliser du rembourrage ou des couvertures pour protéger les rayons et les jantes.

Les dérailleurs sont également très sensibles aux chocs. Vous devriez donc retirer le dérailleur arrière de votre vélo et le fixer à l’aide d’une attache rapide ou de ruban adhésif. Vous pouvez également utiliser du rembourrage pour protéger les leviers de changement de vitesse.

La tige de selle est une autre partie du vélo qui doit être protégée pendant le transport. Si vous laissez la tige de selle dans le cadre de votre vélo, elle peut être endommagée si le vélo est renversé pendant le transport. Pour éviter cela, vous devriez retirer la tige de selle et la fixer à l’aide d’un ruban adhésif ou d’une attache rapide.

Tableau descriptif des compagnies aériennes et les réglementations pour les vélos

Compagnie aériennePoids maximum autoriséDimensions maximales autoriséesPrix
Air France23 kg300 cm (L + l + H)55 € (enregistrement en soute)
EasyJet32 kg275 cm (L + l + H)48 € (enregistrement en soute)
Ryanair30 kg81 x 119 x 119 cm60 € (enregistrement en soute)
British Airways23 kg190 cm (L + l + H)Gratuit (enregistrement en soute)
Lufthansa32 kg158 cm (L + l + H)100 € (enregistrement en soute)

Il est important de noter que ces réglementations peuvent changer à tout moment et varient selon le type de billet que vous achetez. Il est donc toujours recommandé de vérifier les réglementations actuelles auprès de la compagnie aérienne avant de réserver votre vol.

Le transport d’un vélo en avion peut sembler compliqué, mais avec les bonnes informations et les bonnes précautions, cela peut être fait en toute sécurité et sans stress. Il est important de bien emballer votre vélo pour le protéger pendant le transport et de se renseigner auprès de la compagnie aérienne pour connaître les réglementations en vigueur. De cette façon, vous pourrez profiter de votre voyage avec votre vélo en parfait état où que vous soyez dans le monde.

LES DERNIERS ARTICLES

- COMMENT CHOISIR SON VELO -spot_img