Comment claquer ses pneus Tubeless ?

spot_img

Tubeless ou chambre à air c’est un débat sans fin. La meilleure façon de trancher est de s’y essayer et trouver le montage qui nous convient le mieux. Autant le montage d’une chambre à air est simple et maitrisé par tous autant le montage d’un pneu Tubeless peut vite devenir un casse-tête. Vous retrouverez d’ailleurs de très nombreuses vidéos, commentaire sur des forum qui vous ferons douter de tenter la manipulation. Cependant il existe des petites astuces afin de faciliter le montage d’un pneu tubeless et faire en sorte que le pneu claque facilement sur la jante lors du gonflage.

Inspection du fond de jante et de l’étanchéité

C’est surement l’une des étapes fondamentales pour s’assurer qu’un pneu tubeless claque sur votre jante. La moindre fuite d’air viendra annihiler votre tentative de claquer votre pneu. Vérifiez donc que le fond de jante est bien plaqué contre cette dernière et que vous avez bien la valve tubeless avec ses caoutchoucs qui jouent un rôle de bloqueur de fuite d’air.

Placer son pneu dans sa jante

Un pneu tubeless est souvent plus rigide qu’un pneu à chambre à air. Vous pourriez donc rencontrer ici les premières difficultés du montage en pneu tubeless. Utilisez de façon classique vos démontes pneus pour faciliter le passage des deux flancs du pneu à l’intérieur de la jante. Si vous rencontrez des difficultés pour terminer le second côté voici quelques astuces :

  • Badigeonnez sa jante d’eau savonneuse. En effet cette action permettra au pneu de plus facilement venir se glisser au sein de votre jante
  • Ouvrez vos cartons de nouveau pneu tubeless la veille et insérez-y une chambre à air gonflée à l’intérieur. Cela permettra au pneu de prendre une première forme et cela devrait faciliter son installation 24h après.
  • Utilisez une pince démonte pneu qui vous permet de pincer votre pneu et venir le rentrer à l’intérieur de votre jante plus facilement qu’à la force de vos bras ou qu’avec l’aide de démonte pneu simple. Attention à toujours privilégier les outils en plastique pour ne pas abimer vos jantes en Alu ou Carbone

Également certaines marques de roues développent de roues avec et sans crochets. Soyez vigilants que tous les pneus ne seront alors pas compatibles. Autant des fois cela bloquera au montage mais autant d’autre vous ne vous en rendrez pas compte au moment du montage.

Claquer ses pneus tubeless

Nous voilà à l’étape fondamentale d’un montage tubeless. Pour cette étape en fonction de votre équipement il vous faudra une condition physique plus ou moins puissante, on s’explique.

Les cyclistes équipés d’un compresseur pourront très facilement envoyer un débit d’air constant au sein du pneu et donc faciliter l’action de claquer leurs pneus tubeless. Mais pas de panique il est aussi possible de le faire via une pompe à pied. Afin de maximiser le débit d’air que vous allez envoyer au sein de votre pneu, on vous recommande de démonter l’obus de valve afin d’avoir une entrée d’air plus large. Pompez alors de façon intense et continue jusqu’à entendre votre pneu claquer sur la jante. Avant de toucher à quoique ce soit vérifier que l’intégralité du pneu à bien claqué sur la jante. Si ce n’est pas le cas alors continuez le gonflage.

Cependant il est courant d’avoir des retours d’expérience de cyclistes qui n’ont jamais réussi à claquer leurs pneus et ont passé des heures à pomper de toutes leurs forces en vain. Pour remédier à cela vous pourrez trouver sur le marché sur pompes spéciales tubeless. Elles assurent un débit d’air plus important. Également il existe des tanks que vous pourrez gonfler préalablement et venir vider le débit d’air d’un coup au sein de votre pneu. C’est la garanti de claquer votre pneu à quasi tous les coups ! Vous pourrez vous équiper de tank à partir de 70€.

Insertion du liquide préventif

Une fois vos pneus claqués, vous pouvez les démonter en vous assurant de bien les laisser claqués. Avant de remettre votre obus de valve, il vous faudra insérer votre liquide préventif. Rien de plus simple que de venir vider la quantité de liquide préventif dans la jante en fonction de la pratique Route vs Gravel vs VTT. N’hésitez pas à secouer votre liquide préventif avant de l’insérer dans votre jante car il arrive qu’il forme des petites pâtes qui auront du mal à s’insérer dans votre valve ou à sortir de votre seringue de préventif. Une fois l’ensemble du liquide inséré vous pourrez alors regonfler à la pression souhaitée. N’hésitez pas à secouer votre roue, la faire rebondir et faire quelques tours de quartiers afin de bien disperser le liquide préventif tout autour de votre jante.

En conclusion, le montage de pneu tubeless est quelque peu méthodique et nécessitera parfois un équipement supplémentaire que des pneus à chambre à air. Tout comme votre première crevaison, il faudra vous roder sur cet entretien avant qu’il n’ait plus aucun secret pour vous.

Astuces à retenir :

  • Eau savonneuse à appliquer sur la jante
  • Pince démonte pneu pour faciliter l’insertion des pneus
  • Donner une forme cylindrique à son pneu dès la veille du montage
  • Démonter l’obus de valve pour accroitre l’entrée du débit d’air
  • Tank ou pompe tubeless pour faciliter le claquement de vos pneus avec un débit puissant

ARTICLES SIMILAIRES

spot_img
- COMMENT CHOISIR SON VELO -spot_img